Aide - Recherche - Membres - Calendrier
Version complète : [SE] Sony sans Ericsson ?
Forum Planete-SE > Planete Sony Ericsson > Actualités SE et PSE
Yanosh94


Le divorce a été plusieurs fois évoqué, toujours nié par les principaux intéressés. Voilà à présent que le magazine financier allemand Manager affirme qu’Ericsson revendrait volontiers ses parts à Sony, qui n’y verrait aucun inconvénient. Problème : c’est la crise.

L’information risque de faire grand bruit. Elle fera la une des pages IT du Manager Magazin ce vendredi. Selon le site web du magazine allemand, Ericsson souhaiterait à présent se retirer de la joint-venture établie avec Sony pour se concentrer sur ses activités de réseau. Interrogé par la rédaction de Manager, un porte-parole d’Ericsson s’est refusé à tout commentaire sur ce qu’il qualifie de “spéculations”.

La rumeur n’est pas neuve. Elle a souvent été agitée, mais les récentes déconvenues accusées sur le marché de la téléphonie mobile la raniment avec plus de conviction et de vraisemblance. On spéculait naguère sur plusieurs scénarios : un rachat des activités mobiles de Motorola pour pénétrer le difficile marché américain ou un rapprochement de raison avec HTC. Finalement, l’hypothèse qui se présente aujourd’hui consisterait en l’intégration de la division mobile au sein même Sony Corporation. Et elle n’est pas dénuée de sens.

Sony, qui a quelque temps évolué en solo sur le marché, serait prêt à reprendre l’ensemble des activités liées à la téléphonie mobile, mais la période n’est pas la plus simple pour gérer ce type d’opération. La trésorerie du Japonais ne serait pas suffisante pour supporter une telle dépense. Pour racheter les parts d’Ericsson, il faudra passer par la case “banques” et la crise incite les institutionnels à la prudence. Trois possibilités : la négociation réussit et Sony récupère ses jetons. Deux : il faut poursuivre bon gré mal gré. Trois : laisser un 3e acteur entrer dans le jeu.

Sony seul maître à bord ? Une nouvelle cohérente

Pour mener une stratégie crédible et intelligente entre ses produits - du téléviseur à la console de jeux en passant par la gamme Vaio et les appareils photo -, le géant nippon aurait tout à gagner d’une telle reprise en main des activités. Il se murmure d’ailleurs - mais nous sommes là dans la rubrique “on dit” - que le futur “Idou” serait l’oeuvre de la frange nippone de Sony Ericsson, pour remonter la pente après l’expérience un peu molle du X1, piloté à Lund.

Nul doute que face à Apple, Nokia, Samsung, RIM, Palm, Samsung et HTC, il faut à présent que “Sony Ericsson” se dote d’une stratégie féroce, innovante et cohérente. Une gamme professionnelle réduite à un seul terminal, aucun “App Store” à l’horizon, une multitude de systèmes d’exploitation (Windows Mobile, Symbian, Android et son propre système A2), des problèmes techniques à répétition sur les derniers terminaux grand public : ce n’est pas gagné. Mais voilà, Sony a plus d’une marque dans son sac et quelques jolies cartes à placer sur la table de poker.

Source: Belgique Mobile
staline
Dans le même sens...

G N T
chepa_oim
en même temps si ça peut permettre une meilleure intégration avec les produits Sony je trouve ça pas mal
Saga
Le fait que Sony soit seul maître aux commandes ne me réjouis pas plus que ça.. Certes, les produits de hautes technologies made by Sony sont bien, mais Sony c'est surtout des marques (Cybershot, Walkman, Bravia etc..) que l'on a d'ailleurs retrouvé sur nos mobiles.
Le savoir-faire de Ericsson est un atout non négligeable de la co-entreprise, je me souviens clairement que les terminaux mobiles de Sony étaient complétement à la ramasse face à Nokia Ericsson et Motorola (qui, a l'époque, était un constructeur de qualité).
Alors bon aujourd'hui, les technologies ont évolué, ainsi que les moyens que Sony peut mettre en oeuvre pour développer SA branche de téléphonie mobile.
Ça peut marcher comme ça peut capoter, mais faudra pas s'étonner si cela se casse la gueule.
elpabar
La situation est déjà tellement sur le fil du rasoir... Soit ça relance soit ça tombe pour de bon... Et on pourra pas en vouloir à Sony pour 100% en tout cas...
Faut juste espérer que Sony ne pratique pas ses prix délirants habituels!!!
davfunk
Sony est continuellement a la pointe de l'innovation techno depuis plusieurs décennies. fort_2.gif
(tout le monde a pompé le Walkman par ex et entres autres...)
Je pense que Sony sans Ericsson peut vraiment sortir des terminaux au top. La preuve, le X1. wub.gif
Peut être cette crise est la bonne occas pour divorcer. whistling.gif
Moi je suis pour.
Excilion
Citation (davfunk @ 22/03/2009 à 22:57) *
Sony est continuellement a la pointe de l'innovation techno depuis plusieurs décennies. fort_2.gif


Sony est aussi au top des limitations stupides et technologies proprietaires aussi (atrack,betamax, umd, memorystick, minidisk, sonicstage etc) dont certaines ressortent déja un peu trop sur les SE.
donc une fois que Ericsson ne sera plus là pour contrebalancer, est-ce qu'ils ne vont pas au contraire s'en donner à coeur joie sur leurs mauvais travers ?

Citation (davfunk @ 22/03/2009 à 22:57) *
(tout le monde a pompé le Walkman par ex et entres autres...)

wé, enfin bon, le walkman cassette, c'est pas jeune ça.

depuis il y a eu quoi ?

le minidisc ? tellement fermé que personne n'y a jamais cru.

les walkman numériques ? des boulets invendables jusqu'a ce qu'ils retirent l'atrack (bien après avoir perdu tout le marché au profit d'apple, creative etc)


Citation (davfunk @ 22/03/2009 à 22:57) *
La preuve, le X1


Je ne vois pas en quoi le fait que HTC sache fabriquer des bons téléphones est une preuve que Sony sache le faire aussi..
Doctor Who
Quand jai commencé la téléphonie mobile, de mémoire : sony c'était beau mais pas fonctionnel et trop cher, les ericsson était moche, pas cher, pas super ergonomique mais terriblement solide avec des autonomies de malades mais j'etais fan de mon t28 ... Je trouve que l'association des deux était pas mal si sony repart sans ericsson, qu'est ce que cela peut donner ? blondblush1.gif
Yanosh94
Perso au niveau hard et soft je n'ai plus peur soit ils continuent à faire de la m***e ou soient ils continuent à faire de la m***e lol
Mais c'est plus la politique de Sony qui me fait peur , un dernier exemple en date

Sony facture les contenus du PSN aux éditeurs

Citation
Véritable argument de vente des next-gens, le online fait désormais partie intégrante de nos consoles chéries d'aujourd'hui. Chaque constructeur dispose de sa propre politique qui divise ou non les foules. T'façon z'êtes jamais contentes les filles... Sauf que là accrochez vous à tout ce que vous pouvez, MTV Multiplayer nous en apprend une bien bonne.

Le site a ainsi reçu plusieurs témoignages d'anonymes provenant de 3 éditeurs rapportant que Sony applique depuis le 1er Octobre 2008 "des frais de bande passante". Une politique que le fabricant aurait "oublié" de communiquer au reste du monde.

Le principe est fort simple : pour tout contenu mis sur le Playstation Network, qu'il s'agisse d'une démo, d'un jeu complet ou d'un contenu additionnel quelconque, que cela soit gratuit ou non, chaque éditeur se voit obligé de payer 16% de bande passante par giga octet de données. Ces frais sont ainsi imposés durant les 60 premiers jours de mise à disponibilité des contenus gratuits. Pour les contenus payants, la facture coulera indéfiniment jusqu'à leur suppression définitive du PSN. Seul moyen d'y échapper : proposer du contenu exclusif qui ne sera alors quasiment pas facturé. L'éditeur d'une exclue PSN très populaire aurait ainsi avoué à Joystiq que "les frais sont si petits qu'ils n'affectent pas notre business ou notre attitude vis à vis de la sortie de jeux sur le PSN. Ils sont extrêmement bas pour une exclusivité PSN, et seulement légèrement plus élevés pour une non-exclusivité."

Bien entendu, tout ceci ne convient pas spécialement aux éditeurs qui dépensent déjà du temps et de l'argent pour mettre au point des démos. Comme le précise l'une des sources anonymes : "Cela nous fait véritablement réfléchir sur la façon dont nous voyons la distribution de contenus liés à nos jeux lorsque c'est gratuit pour nous en le faisant sur le web, sur le Xbox Live ou autre et que ça ne l'est pas sur la plateforme de Sony. C'est une nouvelle chose que nous devons calculer dans le budget. C'est n'est pas cool. Ca craint."

Alors oui, nous serions tentés de dire qu'ils se moquent bien de nous les éditeurs, ha ! Tout le monde sait bien qu'ils sont pétés de thunes ! Sauf qu'après calcul, 16% de frais de bande passante pour une démo d'1Go qui serait téléchargée 1 million de fois représenterait une charge financière supplémentaire de 160 000$. A titre de comparaison, la démo d'Halo Wars (qui fait dans les 1,7Go il me semble) a été téléchargée plus de 2 millions de fois sur Xbox 360, et celle de Resident Evil 5 (qui fait 942Mo) plus de 4 millions de fois, PS3 et Xbox 360 confondues. Ok, le jeu cartonne à fond les ballons dans sa version entière, mais ça représente un sacré pactole que Sony se met dans les fouilles. Tant mieux pour eux en même temps.

Bien que n'expliquant pas cette nouvelle politique, Patrick Seybold, porte-parole de Sony Computer Entertainment America a répondu par mail à MTV que "bien sûr nous travaillons en collaboration avec eux pour apporter leurs incroyables contenus à notre audience grandissante, et nous sommes concentrés sur l'assurance que nous, et nos éditeurs partenaires, ayons une plateforme viable pour la distribution numérique. Nous ne prévoyons pas de changement dans la grande qualité ou quantité de démos et jeux disponibles sur le PSN''.

Comme le précise MTV, des dernières démos parues sur consoles, seule celle de Call of Duty : World At War n'est pas disponible sur PS3. Toutes les autres ( Wheelman, Afro Samurai et MLB 2K9 ) sont accessibles à la fois sur les consoles de Sony et de Microsoft (tout du moins en Amérique du Nord...). Mais le problème que souligne l'une des sources mystère de l'info, c'est que les éditeurs risquent d'être surpris par la facture qui les attend étant donné qu'ils n'ont aucun moyen d'avoir un oeil sur les chiffres de téléchargement de leurs contenus : "c'est comme laisser un téléphone en attente sur un appel à longue distance, le compteur tourne toujours."

Pour conclure, nous avons d'un coté Microsoft qui propose un abonnement payant au Xbox Live facturé 60€ par an avec des éditeurs et une communauté XNA libres d'y déposer ce qu'ils veulent sans trop se poser de questions, et de l'autre Sony qui offre une plateforme Playstation Network entièrement gratuite pour les joueurs, mais payantes pour les éditeurs, à moins d'y proposer du contenu exclusif. Un peu vicieux comme principe mine de rien étant donné que cela peut à la fois motiver à proposer des jeux et autres DLC uniquement dédiés au PSN, ou bien décourager à mettre en place des démos ou autres contenus multisupports. De ce fait on ne peut plus trop parler de "motivation" mais de "ne pas trop avoir le choix" selon les cas. On peut également se demander si cette nouvelle politique n'est pas le seul moyen qu'à trouvé Sony pour proposer du online gratuit pour tous sans avoir à subir d'énormes pertes financières supplémentaires. L'effort est louable mais ne fera pas que des heureux tout en prenant le risque d'être à double tranchant.

Bref, nous verrons bien ce que l'avenir nous réservera.

Source : Gamers.fr
Bali
Merci Yanosh pour ces informations.
tib.c
Merci pour toutes ces informations.


Je resterai fidèle à la marque même si des changements ont lieu. Souvenez vous de ceci :



Sony était précurseur (après Motorola et peut-être Nokia) de la téléphonie GSM. C'était la grande classe de posséder ce X2000 à l'époque.

J'ai toujours aimé Sony pour la qualité de fabrication même si elle s'écroule un peu si on en croit le nombre de Vaio et Bravia qui retournent à l'usine. Plusieurs de mes appareils ont tenu plus de 8 ans sans le moindre soucis (camescope Hi8, téléviseurs, etc.). Si Ericsson vend ses parts, peut-être continueront-ils leur partenariat mais en affichant seulement Sony sur les mobiles.

En tout cas de tous les mobiles que j'ai possédé, mon SE W910i est indéniablement celui qui accroche le mieux au réseau. Combien d'appels ai-je manqué avec le Nokia 6280...

Mais ce n'est pas le sujet rolleyes.gif

Il faut rester confiant en cette marque qui a acquis son savoir faire en travaillant avec Ericsson. Ou bien pour les plus peureux c'est le moment d'acheter les derniers SE qui existent =)
sebaa
Citation (Doctor Who @ 24/03/2009 à 20:06) *
Quand jai commencé la téléphonie mobile, de mémoire : sony c'était beau mais pas fonctionnel et trop cher, les ericsson était moche, pas cher, pas super ergonomique mais terriblement solide avec des autonomies de malades mais j'etais fan de mon t28 ... Je trouve que l'association des deux était pas mal si sony repart sans ericsson, qu'est ce que cela peut donner ? blondblush1.gif


Ouai.
J'ai possédé un CMD J5 à l'époque et un Z7 ; ils n'étaient pas aussi mauvais qu'on veut bien le dire ici et là.

J'ai aussi possédé un T28 , qui avec son clapet défaillant et son accroche réseau plus que harsardeuse n'était pas une merveille non plus dry.gif
Ceci est une version "bas débit" de notre forum. Pour voir la version complète avec plus d'informations, la mise en page et les images, veuillez cliquer ici.
Invision Power Board © 2001-2014 Invision Power Services, Inc.